Partager

LA GARE
DES GOBELINS

La gare de marchandises dite des Gobelins a été construite simultanément à la Petite Ceinture à laquelle elle est raccordée par un tunnel de 200 m. Le trafic ferroviaire a pris fin en 1992. Originellement à ciel ouvert, la gare est devenue souterraine lors de la réalisation de l’opération immobilière des Olympiades entre 1970 et 1977. A cette occasion, la propriété de la SNCF a été divisée en volumes, les deux niveaux inférieurs étant conservés dans le domaine ferroviaire tout comme le parvis (espace extérieur).

Lire la suite
Détails du projet La Gare des Gobelins couvre une surface d’environ 70 000 m² (réparties sur 2 niveaux de sous-sol) à laquelle s’ajoute environ 8000 m² de foncier libre. Site discret mais convoitable, il est indispensable de le rendre visible pour créer de la valeur.
  • DATE : 2017-2018
  • CLIENT : SNCF
  • STATUT : En cours
  • LOCALISATION : Paris
  • SUPERFICIE : 70 000 m² bâtis + 8 000 m² foncier libre

SITE D’UNE GRANDE COMPLEXITÉ

La Gare des Gobelins, constitue le sous-sol du quartier de la « dalle des Olympiades » qui la coiffe avec la dizaine de tours d’habitation à grande hauteur. La gare  est imbriquée dans l’ensemble urbain incluant des dalles superposées, des voiries sous-dalle (rue du Javelot, rue du Disque), des cheminements publics et privés, des tours de logements, des commerces et des services publics.

La dalle des Olympiades est l’une des composantes du « Quartier Asiatique Parisien » dont la réputation en fait une étape touristique.

SITE PHARE DU RÉINVENTER.PARIS2

Le gigantisme de ce site, dans un Paris caché, le propulse au premier rang des opérations convoitées du  RÉINVENTER.PARIS2. À travers cette inscription, c’est la création de valeur qui est en jeu car il faut attirer les plus grands opérateurs dans un concours qui les met à l’honneur. L’opération Gare des Gobelins est à ce titre remarquable et remarquée, d’autant qu’elle concentre tous les savoir-faire immobiliers pour la porter haut.