Partager

La Petite
Ceinture

Sur près de 25 kms de linéaire non circulé de la Petite Ceinture, jalonnés de gares vétustes, désaffectées ou exploitées, la Ville de Paris s’engage avec SNCF Réseau, à ouvrir au plus large public l’accès à la Petite Ceinture, dans la mandature de la maire de Paris Anne Hidalgo.

Lire la suite
Détails du projet Le projet consiste à rendre accessible la Petite Ceinture et à en établir une stratégie de valorisation. Cela pose la question de la structuration du projet, de son équilibre et de l’investissement.
  • Date : 2018
  • Client : Ville de Paris
  • Statut : En cours
  • Localisation : Paris
  • Superficie : 20 ha

Les enjeux sont puissants :

  • Rendre accessible
  • Rendre attractif
  • Créer du lien
  • Trouver de la rentabilité

Les solutions proposées sous pilotage intégral de Frank Gauthier pour SNCF :

  • Travailler sur la reconquête en s’appuyant sur les acteurs locaux, sur l’imaginaire de la petite ceinture sa forte capacité d’image et de destination, son authenticité;
  • Mettre en place une consultation adaptée façon réinventer. paris et créer une structure adhoc de valorisation.

Au cœur des problématiques politiques d’une Métropole, la Petite Ceinture, sur sa partie non circulée crispe les politiques autour d’un territoire délaissé , sous le scope des administrés et en proie aux luttes intestines des forces politiques parisiennes.

Le projet Petite Ceinture a été entièrement piloté par Frank Gauthier en bénéficiant  de l’appui de la direction Stratégie et Valorisation Innovante de la Branche.

Partant du constat que la Petite Ceinture est un objet du territoire à forte potentialité de par sa singularité, sa popularité et sa diversité, la Ville de Paris et SNCF souhaitent lancer une structure de valorisation adhoc, sous forme de SAS pour mener à bien le développement commercial du linéaire.

Parallèlement des chantiers associatifs sont implantés pour « coloniser » les faisceaux ferroviaires en collaboration avec les riverains et les associations locales.